Les MNR confiés au MUba

A l’instar de nombreux autres Musées de France, le MUba conserve et présente dans ses collections des MNR, « Musées Nationaux Récupération ».

MNR875-copyright_Musee_d_Orsay_distribution_RMN-Grand_Palais_Patrice_Schmidt

MNR875dos-copyright_Musee_d_Orsay_distribution_RMN-Grand_Palais_Patrice_Schmidt

MNR 875
Gustave COURBET

Paysage rocheux aux environs de Flagey (Doubs)

XIXème s.
Huile sur toile
85 x 160 cm
S. b. d. : « G. Courbet »

Présenté actuellement dans les collections du MUba

Historique :

Le tableau est acheté chez Raphaël Gérard (cachet au revers) par Joachim von Ribbentrop (MAEDI/209SUP100 bis A25, 209SUP437 et 209SUP401 P40 et fold3.com/image/ 274275153 : Attestation du 30 mai 1950 par le chef de la section Réparations-Restitutions de Vienne G. H. Pommery) le 25 octobre 1940 pour 8750 RM (Bundesarchiv BAK N 1163 vol.8 : photographie n° 12) ; collection Ribbentrop (n° 1519) ; il est enregistré au Central Collecting Point de Wiesbaden sous le n° 76.88.Le tableau est rapatrié vers la France par le deuxième convoi en provenance de Wiesbaden qui arrive au siège de la Commission de récupération artistique le 26 juin 1950 (Fold3.com/image/306474692, 306474714 et 306474782.)
Le tableau est retenu lors de la sixième Commission de choix des œuvres de la récupération artistique du 29 mai 1951 ; il est attribué au musée du Louvre (département des peintures) par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1951 (SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération) ; il est confié à la garde du musée d’Orsay en 1986 et déposé au MUba musée des Beaux-Arts de Tourcoing en 2017.

Marquage :

Au revers (relevé A.R.) :
Sur la toile:A la craie blanche, « 168 » encadré ; au tampon « R. Gérard/4 av. de Messine/Paris ».
-Sur le châssis : A la craie blanche « S 2 C55 » (deux fois), « C. 10 » ; en rouge  « 8 (ou S) Vienne » ; « 3019 » ; à la craie bleue « S10-C-4 » ; à la peinture blanche « Eigent.V. Ribbentrop » ; étiquette « MR 875/Courbet/Paysage » , « Douane/de Lyons », « ? », « Express transport/27 rue de Flandre, Paris/Grand paysage rocheux près d’Ornans Courbet.musée du Louvre », « RMN Grand Palais 1977-78/Rochers dans le Jura/n° 49 Louvre », « Merci/Dogana italiana/N°5988 », « 22° Biennale Internationale de Venezia 1954 /Douane de Lyon » (deux fois).
Sur le cadre : A la craie « 19305 », « LPC500 » ; étiquettes : « Grande fabrique/et de la ville de Paris/en bois de ts modèle./rocaille Louis XIV/nettoyage vernissage/pastels et …/à l’étranger » ; »XXVIIème exp. Biennale Venezia 1954/Courbet Grand paysage rocheux » ; étiquette en japonais ; « Arts Council of Great Britain Londres/G. Courbet 1978/Cat.n° 46 Rocky landscape near Ornans/Louvre », « Chenus/Courbet en Allemagne/Louvre département des peintures et dessins/Roche de dix heures/Courbet 1955 », « Philadelphie museum of art/Courbet/Roche de dix heures 1855/Louvre », « K373 », « Salle Beauvais pile 3 ».

Autres numéros :
1519 : numéro de la collection Ribbentrop.
76.88 : numéro du Central Collecting Point de Wiesbaden (?)

Expositions :

  • 1855, Paris, Exposition universelle, n° 2089.
  • 1867, Paris, Exposition Pont de l’Alma « Courbet », n°24.
  • 1952, Besançon, musée des Beaux-Arts, « Courbet », n° 18 (Cat. : Pl. 11)..
  • 1954, Lyon, palais Saint-Pierre, « Courbet », n° 19.
  • 1954, Venise, XXVIIe Biennale, « Courbet », n° 17.
  • 1955, Paris, Petit Palais, « Gustave Courbet », n° 27.
  • 1955, Paris, Petit Palais, « Gustave Courbet », n° 27.
  • 1958, Agen, Grenoble, Nancy, « Romantiques et réalistes XXème siècle », n° 10 (Cat. : notice).
  • 1959-1960, Philadelphie, Museum of Art ; Boston, Museum of Fine- Arts, « Gustave Courbet 1819-1877 », n° 22 (Cat. : repr.).
  • 1962, Ornans, Hôtel de ville « Gustave Courbet », n° 13.
  • 1962 (10 juillet-17 septembre) Ornans, Hôtel de ville, « Gustave Coubet », n° 13 (Cat. : repr. Pl. 2).
  • 1964-1965, Munich, Haus der Kunst, « Französische Malerei des 19. jahrhundert, von David bis Cezanne », n° 49 (Cat. : repr.).
  • 1977-1978, Paris, Grand Palais, « Gustave Courbet », n° 49 (Cat. : p.139-140, repr.).
  • 1978 (janvier-mars), Londres, Royal Academy of Arts, « Gustave Courbet », n° 46 (Cat. : repr.).
  • 1992-1993 (17 décembre 1992-30 mars 1993), Toulon, musée « Le paysage provençal et l’école de Marseille avant l’Impressionnisme . 1845-1874 » (Cat. : p. 302-304, repr. p. 304).
  • 1996, Tokyo, Metropolitan Art Museum ; Kobé, musée municipal, « La Modernité. Collections du musée d'Orsay », n° 16 (Cat. : p. 74-75, repr. p. 75).
  • 1997 (18 mars-14 juillet)Paris, Grand Palais ; (6 septembre-14 décembre), Gand, musée des Beaux-Arts, « Gustave Courbet », n° 84 (Cat. : p. 150, repr.)

.................................................................

1970-051

MNR 413
Frans FRANCKEN II, le Jeune

La montée au calvaire

XVIIème s.
Huile sur bois
56 x 86 cm
S. D. b. d. : d° ffrank. p. A° 1630

Présenté actuellement dans les collections du MUba

Historique :

Acheté 450 000 F le 15 mai 1944 à Hermsen par un représentant du Dorotheum et revendu 30 000 RM le 31 mai 1944 au musée de Linz [1] ; enregistré au Central Collecting Point de Munich sous le n° 33850.
Attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1950 ; déposé au musée des Beaux-Arts de Tourcoing par arrêté du ministère d'Etat aux Affaires culturelles du 16 janvier 1962 (D. 335) (2).

Expositions :

  • Hazebrouck, musée municipal, 1957, Exposition d'art religieux ancien, n° 27
  • Lille, Calais, Arras, 1977, Trésors des musées du nord de la France. III. La peinture flamande au temps de Rubens, n° 18, repr.
  • Paris, Grand Palais, 1977-1978, Le Siècle de Rubens dans les collections publiques françaises, n° 51, repr.
  • Valenciennes, musée des Beaux-Arts, 1997, L'Arrestation du Christ de Jordaens. Anatomie d'un chef-d'oeuvre, n° II, p. 50, repr

.................................................................

IMG_2287

MNR 172
Théodore ROUSSEAU

Paysage aux charbonniers

XIXème s.
Huile sur toile
37 x 54 cm

Présenté actuellement dans les collections du MUba

Historique :

Le tableau est acheté 1 000 RM à Rudolf Holzapfel, Paris, le 15 février 1940 par Friedrich Welz, Salzbourg, 2 500 RM [MAEDI/209SUP576 R27 et C824] ; Landesgalerie de Salzbourg (inv. 321) (étiquette au revers) ; il est transporté à Sankt Gilgen en 1943.
Le tableau est attribué au musée du Louvre par l'Office des Biens et Intérêts Privés en 1945.
Le tableau est déposé au musée des Beaux-Arts de Bordeaux par arrêté du ministère de l'Education nationale du 2 novembre 1956 (SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération) ; le dépôt au musée des Beaux-Arts de Bordeaux est annulé par arrêté du ministère de l'Education nationale du 9 juillet 1957 (SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération) ; le tableau est ensuite déposé au musée des Beaux-Arts de Tourcoing par arrêtés du ministère d'Etat des Affaires culturelles du 14 avril et du 20 septembre 1960 (SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération).

Expositions :

1941, Salzbourg, galerie Welz, "Französische Kunst des 19. Jahrhunderts", n° 75.